La pose des nids à eu lieu le 20 mars, la météo fut clémente tout au long du printemps (pas de gelée tardive, et temps sec).
Cette année sera la dernière année de reproduction des perruches à Croupion Rouge à la maison, mon couple à rejoint une superbe volière à quelques kilomètres de là.
Je souhaite diminuer le nombre d’espèce et surtout stopper les oiseaux en mutation au profil du type sauvage (malgré une réglementation plus complexe). À terme les seuls oiseaux qui resterons en mutation ici seront mes Calopsittes.
Je me suis également séparé de mon couple de Mélanure, espèce sur laquelle je n’ai pas eu le coup de coeur, ils sont partis chez un autre éleveur en grande volière.

Bilan de la saison de reproduction 2020 :

Perruches à Croupion Rouge :
2 jeunes cette année, 1 mâle et 1 femelle.

Perruches Calopsitte :
Mes deux couples ont donné en tout 7 jeunes.
Un des jeunes mâles (sur la photo 3), opaline/porteur face blanche et ino, restera à la maison pour former un futur couple. Reste à lui trouver une femelle venant d’un autre élevage.

Perruches de Latham :
Les Lathams sont tous en colonie dans la même volière, il y avait 3 mâles et 5 femelles. Ce fût un peu le bazars avec les deux femelles qui n’étaient pas en couple, à l’avenir je pense qu’il faudra isoler dans une autre volière, les oiseaux non en couple au moment de la reproduction, afin de garder une colonie équilibrée. J’ai également rencontrer des soucis avec mes nids qui n’étaient pas adaptés, il s’agissait de nid de type tronc, très lourd et fixes (ils étaient prévus pour des perruches Sud-Américaine à la base). Ces nids étaient trop compliqué d’accès pour être nettoyés correctement, les Lathams de part leur alimentation ont des nids vraiment sale et avec les fortes chaleurs il peut vite se développer des bactéries ou autres pathogènes. Résultat, de la mortalité au nid et seulement 2 jeunes qui seront sevrés pour cette année.

Perruches Turquoisine :
Deux nichées de 2 puis 4 petits.

Perruches de Pennant :
Femelle de 2 ans, trop jeune pour se reproduire, peut être pour 2021 !

Perruches Mélanure :
Une nichée de 3 petits, 1 femelle et 2 mâles.

Perruches de Barraband :
Chez les Barrabands il y avait deux couples. Le premier couple était encore un peu jeune (3 ans) pour se reproduire, il y a eu plusieurs visite de nid mais sans plus. Le deuxième couple plus âgé a eu 2 jeunes, 1 mâle et 1 femelle, qui pour le moment vont rester à l’élevage et resteront dans la même volière que leurs parents lors de la prochaine saison de reproduction.